Ce week-end, je consultais mes mails et je suis tombée sur un mail provenant des impôts. « Notification de remboursement », bizarre. J’étais « invitée » à bénéficier d’un remboursement du trop perçu des impôts au titre de l’exercice 2019. Le mail contenait un lien (valable 24h sinon ce n’est pas drôle) qui me permettrai de recevoir mon trop perçu (trop facile). Pas besoin d’en lire plus, j’ai tout de suite compris que c’est une arnaque.

Beaucoup d’entre vous ont déjà sûrement reçus ce type de mails provenant des impôts, sécurité sociale et autres, en vous précisant de fournir votre rib pour un remboursement ? Ne vous faites pas avoir, c’est du phishing !

Phishing, c’est quoi ?

C’est est une forme d’escroquerie par mail qui consiste à prendre l’identité d’une entreprise connue et reconnue sur un e-mail pour inciter les destinataires à changer ou mettre à jour leurs coordonnées bancaires sur des pages Internet imitant celles de l’entreprise dont l’image a été utilisée pour l’escroquerie. (Source: www.definitions-marketing.com)

Certaines personnes utilisent l’envoi de mails pour tenter d’obtenir, vos coordonnés bancaires et de vous soutirer de l’argent.

Lekcie vous donne quelques conseils pour éviter de tomber dans le piège !
• Ne faites pas confiance à l’expéditeur du mail : Vérifiez l’adresse d’expédition. Les fraudeurs utilisent souvent le nom d’une administration/société mais l’adresse mail est différente. (Dans mon cas, le nom était « impots.gouv » mais l’adresse était « @icloud.com », bizarre non?) ;
• Vérifiez l’orthographe du mail : il y a souvent des fautes d’orthographe dans l’adresse de l’expéditeur. Les fautes sont révélatrices d’une arnaque ;
• Certains mails contiennent souvent des liens et/ou des pièces jointes, il ne faut surtout pas les ouvrir. Pour sécuriser les données personnelles, tous les sites qui ont une plateforme de paiement doivent impérativement utiliser le protocole sécurisé HTTPS ;
• Certaines administrations comme les impôts privilégient plutôt le contact par courrier plutôt que par mail. De plus, il est rare de recevoir un courriel le week-end. Posez-vous les bonnes questions !
• Pour gagner en crédibilité, il y a souvent un numéro de téléphone au mail, qui redirigera vers une fausse plateforme téléphonique. N’appelez surtout pas !

Quels sont les risques ?

• Le vol de données
• Usurpation d’identité
• Perte financière

Comment signaler une mail frauduleux ?

• Signalez les mails aux autorités compétentes : www.internet-signalement.gouv.fr
• Débarrassez-vous des mails de l’émetteur : vous pouvez les « marquer comme spam » pour que les prochaines tentatives soient automatiquement bloquées et mises dans le « courrier indésirables ».

Spoiler : Il existe aussi des arnaques par téléphone. L’arnaque du call back ou ping call.

Cette escroquerie est assez fréquente. Votre téléphone sonne :
• Vous répondez et personne ne vous répond car la communication a été interrompue ;
• Vous ne répondez pas et le téléphone continue de sonner et plusieurs appels plusieurs fois par jours et pendant des semaines (c’est agaçant on vous l’accorde).

Vous rappelez, vous tombez sur un numéro surtaxé.

Plusieurs types d’arnaques par téléphone :
• Assistance technique
• Vous êtes l’heureux gagnant d’un jeu ou d’une loterie
• Le harcèlement téléphonique d’un démarcheur

Aucunes administrations/services (oui, même les impôts) ne vous demandera de communiquer vos coordonnées bancaires que ce soit par mail et/ou par téléphone, soyez vigilant !

Spoiler 2 : votre banque fait partie de ces administrations.

Pensez aussi à protéger vos données à l’aide d’un mot de passe sécurisé !


Informatiquement, Lekcie !


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉