Dans un contexte où l’impact environnemental de l’Homme sur la planète est un enjeu de plus en plus critique à l’échelle mondiale, la question de l’éco-responsabilité devient récurrente. Comment réduire notre empreinte écologique, et à quels niveaux pouvons-nous faire une différence ?

Vous devez également vous poser cette question lors de la conception de votre site web. Avec un secteur informatique gonflant de jour en jour, il est important de comprendre pourquoi un site peut avoir un impact environnemental lourd, et quels sont les moyens pour le minimaliser. D’autant plus qu’un site optimisé profite à la fois à l’environnement et à l’expérience l’utilisateur !

 

L’impact environnemental d’un site web

Afin d’exister, votre site est hébergé dans une salle de serveurs nécessitant un refroidissement permanent pour éviter la surchauffe. En plus de l’électricité consommée en permanence, ces méthodes de refroidissement varient selon les hébergeurs et jouent un rôle déterminant sur l’empreinte écologique de votre site. La localisation du serveur influe également : plus il est éloigné du visiteur de votre site, plus la trace écologique est lourde !

Le contenu du site web en lui-même est aussi un facteur central. Utiliser trop d’images, d’animations, de polices de caractères et d’éléments non compressés (comme les images par exemple) va alourdir le site, augmentant le nombre de requêtes serveurs nécessaires à l’affichage et donc consommer plus d’électricité.

D’un point de vue plus avancé, le code source doit également être optimisé. Nous n’allons pas entrer dans les détails techniques, pas de panique, mais il va être par exemple question d’alléger le code en supprimant un maximum de lignes inutiles.

 

L’empreinte écologique de votre site

Avec ecoIndex, vous pouvez dès à présent évaluer la performance environnementale de votre page web !

Chez Lekcie par exemple, on est dans la moyenne 😉 Et vous ?

Les conseils de Lekcie

Pour obtenir un site web plus écoresponsable, voici nos conseils :

  • Utilisez des images redimensionnées et compressées, en nombre réduit. L’utilisation de CMS peut vous aider à le faire automatiquement (vous ne savez pas ce qu’est un CMS ? Ça tombe bien, on a fait un article sur le sujet !)
  • Evitez de surcharger le site d’animations, de sliders et de polices de caractères différentes
  • Optimisez les scripts d’affichage des éléments de votre site, sans « code mort » ni surcharge de commentaires
  • Privilégiez un code source allégé, sans boucle ou redirection inutile
  • Choisissez un hébergeur web écoresponsable : InfomaniakHostpapa1&1 IonosPlanetHosterIkoula… Vous avez le choix !
  • Plus généralement, fournissez-vous en électricité verte pour la création et l’entretien de votre site !

Et n’oubliez pas, en plus de rendre votre site moins polluant, ces conseils rendent votre page plus accessible et plus agréable pour les visiteurs !


Informatiquement, Lekcie 🌳


Sources :

blog.planethoster.com/eco-responsable/
www.paygreen.io/wouep-ecoconception-web/
www.webmarketing-com.com/2018/04/12/79971-leco-conception-web-lavenir-des-sites-internet
www.green-economy.fr/eco-conception-web/
www.geeketbio.com/web/faire-site-web-eco-responsable-reduire-impact-environnemental/

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉