Logo favicon noir

Vous avez vu passer récemment sur les réseaux sociaux un message du genre

Salut ! 🙂 il y a quelques jours une annonce est passée à la télévision affirmant qu’il était facile d’obtenir gratuitement le nouvel Samsung Galaxy S20 ! 🙂 En effet, il suffit de taper dans la barre de recherche Google le code : VBL609KRZ puis de cliquer sur le premier lien qui s’affiche en haut de la page ! 😃 Ensuite, vous devez remplir le formulaire d'inscription et attendre que l'entreprise vous contacte... C'est aussi simple que ça 🙂 Hier, j’ai reçu par la poste un paquet contenant le tout nouvel Samsung S20 🙂 Je vous recommande d’essayer par vous-même et de faire vite, car l'offre est censée être limitée ! ❤

PS : cela marche aussi avec le code PTT915DYV.

Alors, pourquoi est-ce une arnaque ?

Rien n'est gratuit

Est-ce que je vous l'apprend vraiment ? On n'a rien sans rien. Pour quelles raisons une multinationale comme Samsung, 1ere sur son marché, mettrait ses derniers produits à disposition gratuitement ? Un coup de comm' ? Non. Un éclair de gentillesse ? Ahah !

Vous le savez, mais plus une entreprise prospère, plus elle peut se permettre de faire grimper ses prix.

Allons plus en avant, et tapons le code magique "VBL609KRZ" ou "PTT915DYV" sur Google comme il nous est demandé de faire (la méthode est déjà un peu louche, non ?).
On atterrit sur moins de 4 résultats Google. Ca aussi c'est louche. Mais alors pourquoi ? Google indexe des résultats en fonction des mots clés que vous allez entrer dans la barre de recherche. Un terme comme "VBL609KRZ" ou "PTT915DYV" est extrêmement spécifique, et aucun résultat ne sera retourné sauf... la page d'arnaque qui aura été créée spécifiquement : on y retrouvera dans le titre de la page et l'URL le fameux code qui fera en sorte que la page sera indexée par Google.

3 résultats seulement le 01/06/2021

Ok, continuons notre épopée. Cliquons maintenant sur le seul lien qui n'est pas Facebook.

Sur l'image ci-dessus, regardez l'URL sur laquelle on est censés arriver : topcodes2021.com. Et maintenant, regardez l'URL sur laquelle on atterrit : lucky-promo24.com.

Hhmm encore un truc louche. Une redirection d'URL... Mais pourquoi ? Sûrement parce que l'URL de destination (lucky promo) aurait été bannie par Google ?

On arrive sur un article de blog, qui a l'air très professionnel. Ca met en confiance !

Tout me fait penser à du phishing. C'est quoi le phishing ?

Donnez-nous vos sous, on ne vous envoie rien : le phishing

Oui, le principe du phishing (ou hameçonnage en Français, mais c'est moins sexy), c'est de soustraire des informations personnelles via différentes méthodes, comme le remplissage d'un formulaire.

Ces informations sont la plupart du temps vos informations bancaires (tant qu'à faire).

J'avais écrit un article au sujet des différentes méthodes de cyberattaques, au début de la crise Covid.

Et concrètement ?

Ah, vous voulez du concret ? Alors poursuivons.

Sur notre magnifique page de lucky promo, on remarque déjà quelque chose de bizarre. Dans l'en-tête, vous avez plusieurs menus. Cliquez sur l'un d'eux. Vous remarquez quelque chose ? Non ? C'est normal. Vous ne changez pas de page. On ne veut pas que vous changiez de page à vrai dire. L'idée étant que vous vous posiez le moins de questions possible.

On lit l'article. On passe sur les innombrables photes d'aurtograf. On voit déjà que notre Samsung n'est plus gratuit mais coûte maintenant 1€. Ah ouais, ça change tout quand même. Car on risque de nous demander nos coordonnées bancaires maintenant.
En bas de page, 1 bouton.

Cliquez. Une nouvelle page s'ouvre dans un nouvel onglet. Et... ah, bah super ! On vient encore de changer de site ! Ca fait beaucoup d'intermédiaires différents quand même.

Là, une magnifique landing page !

Le nouveau Samsung Galaxy S20 pourrait être le vôtre pour seulement 1,95€

Attends... avant c'était gratuit, puis c'est passé à 1 €, et maintenant c'est 1,95 € ? Oui là, ça sent vraiment mauvais !

Si vous remplissez maintenant le formulaire, en page 2, qu'est-ce qu'on vous demande ? Eh oui ! Vos informations bancaires !

STOP ! Ne remplissez rien !

Le discours de départ (Samsung Gratuit) et celui d'arrivée (Tirage au sort mais il faut payer 1,95€ et pas sûr de gagner du coup) sont tout de même bien différents.

Vous l'avez compris maintenant, il s'agit d'une arnaque de phishing. Si vous remplissez ce formulaire, croyez bien que vous n'allez pas payer seulement 1,95€ si vous entrez vos coordonnées bancaires, et surtout que vous n'allez rien recevoir chez vous.

Ne vous faites plus avoir.

Les conseils de Lekcie

1- Rien n'est gratuit, encore moins les produits des très grandes marques comme Samsung
2- Si quelque chose vous parait louche, vérifiez le niveau de confiance du site sur des sites tiers comme Scamadviser avant de vous engager
3- Si, malgré les premiers points, nous n'avez pas confiance à 100%, parlez-en à votre entourage, notamment ceux qui s'y connaissent en informatique (aujourd'hui, on a tous un frère, une soeur, un/e ami/e dans le milieu)
4- Ecrivez-nous pour être certain que ce genre d'annonces n'est pas un scam : contact@lekcie.com


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Informatiquement, Lekcie !

Aujourd’hui, la clé d’une communication réussie, se trouve principalement sur le web. Quel que soit votre domaine d’activité, il y a une multitude de bonnes raisons de créer un site Internet. Mais posséder une page web n’est pas suffisant pour attirer à soi gloire et fortune. Pour que votre site soit visité et grandisse en popularité, il faut avant tout qu’il apparaisse dans les meilleurs résultats de recherche. Vous ne savez pas comment vous y prendre pour mieux référencer un blog ou un site ? Lekcie vous livre ces techniques et astuces pour savoir comment rendre son site visible sur les moteurs de recherche plus rapidement. À vous la popularité digitale !

Comme près de 18 millions d’utilisateurs dans le monde, vous utilisez WordPress ? Sachez toutefois, que le plus populaire des CMS est régulièrement victime d’attaques pirates et de tentatives de vols de données. En moyenne, un site est attaqué 44 fois par jour ! Alors, pour éviter tout tracas inutile et coup de stress imprévu liés au piratage de votre site web, il est important de prendre soin de sa sécurité. Pour protéger son site des hackers, nul besoin d’être un as de l’informatique. Vous devez simplement respecter certaines règles et adopter quelques réflexes importants qui vous aideront à prévenir une éventuelle cyberattaque. Voici donc les 6 étapes essentielles pour sécuriser son WordPress de manière efficace et durable.

1. Éviter toute erreur dans le code

Si vous laissez apparaître une erreur ou une faiblesse dans le code de votre page web, celle-ci pourra être facilement exploitable par les hackers. Les données confidentielles qui y sont stockées : coordonnées bancaires, adresses, numéros de téléphone… (que vous devez par ailleurs collecter en respectant le RGPD), pourront ainsi être volées à des fins malveillantes. L’étape du développement d’un site web est donc primordiale et doit se faire de manière soigneuse pour éviter qu’une erreur dans le code ne vienne compromettre la sécurité de votre site WordPress. Bien coder, c’est donc mieux protéger son site des attaques extérieures.

2. Choisir un bon hébergeur

Pour sécuriser son site WP efficacement, il est important de choisir un hébergeur web fiable. Privilégiez des programmes réputés qui pourront vous fournir la garantie d’une protection sûre. Si votre fournisseur présente une faille, vous êtes assurés de subir tôt ou tard, un piratage important. Pour éviter larmes, cris et regrets, tournez-vous vers des plateformes réputées, ayant fait leurs preuves. Un bon hébergeur doit pouvoir vous proposer des fonctionnalités utiles qui servent à sécuriser efficacement un site internet : serveur SSL sécurisé, une base de données sécurisée, un programme Secure Shell, des sauvegardes régulières incluses, etc. Vous pouvez notamment trouver un programme d’hébergement de confiance, grâce à notre comparatif des meilleurs hébergeurs web du marché.

3. Faire des sauvegardes régulières de ses données

La sécurisation d’un site WordPress, passe par une sauvegarde constante de ses données. Il s’agit là de la seule garantie de conserver tout le travail effectué sur votre site, dans le cas où, celui-ci plante malgré toutes vos précautions en matière de sécurité. En cas de piratage, vous pourrez ainsi effectuer une restauration rapide, sans risquer de frôler la crise cardiaque. Mais alors, comment sauvegarder ses données sur un site WordPress ? Deux solutions s’offrent à vous :

Dans les deux cas, assurez-vous que ces outils vous permettent d’effectuer une conservation complète de tout votre site. Privilégiez également les options proposant des sauvegardes automatiques régulières et ceux qui offrent la possibilité de stocker vos données dans le cloud.

4. Mieux sécuriser l’accès à son site

Changer le login et le mot de passe

Ne facilitez pas le travail aux vilains d’Internet et évitez de leur offrir un accès à vos données web sur un plateau d’argent ! Pour une protection efficace d’un site WordPress, il est primordial d’utiliser un nom d’utilisateur original et un mot de passe complexe. Changez ce banal « admin » (qui est le nom utilisé par défaut pour votre compte WordPress) en un nom d’utilisateur pertinent qui n’offrira pas un accès facile de votre site à n’importe quel hacker du dimanche.

Bloquer le nombre de tentatives de connexion

Certains pirates obstinés ne sont guère découragés par un mot de passe pertinent. Ils tentent alors sans relâche de pénétrer dans votre base de données par la méthode de la force brute. Anéantissez toutes leurs chances de réussite en restreignant le nombre de tentatives de connexion autorisées par adresse IP. Pour cela, il existe des extensions spéciales telles que WP Limit Login Attempts ou WPS Limit Login.

Modifier l’URL de la page login

Une autre astuce pour mieux protéger son site WordPress des attaques : modifiez l’adresse de votre page de connexion login. En effet, il est facile pour un cyberpirate de deviner l’URL de votre page login en se référant simplement à votre nom de domaine. La modification peut se faire manuellement ou via un plugin comme Protect WP Admin ou WPS Hide Login (réalisé par les créateurs de WP Serveur).

5. Mettre son WordPress régulièrement à jour

Pour maintenir un bon niveau de sécurité et éviter les attaques pirates sur un site WordPress, pensez à effectuer des mises à jour régulières ! Ce réflexe basique peut prévenir un site d’une tentative de hacking. En effet, WordPress se renouvelle sans cesse pour apporter une meilleure expérience d’utilisation à ses utilisateurs ainsi que des solutions de protection plus élaborées. Pour bénéficier de la dernière version de WordPress, sélectionnez la mise à jour disponible directement depuis le tableau de bord de votre plateforme.

Pour limiter encore plus les risques de piratage WP, n’oubliez pas de mettre à jour vos plugin ainsi que vos thèmes. Conservés sous leur version obsolète, ils offrent aux visiteurs mal intentionnés, des occasions rêvées pour exploiter cette faille dans le système de votre WordPress.

6. Installer un Antivirus WordPress

Enfin, pour sécuriser son site WordPress de manière fiable, il faut penser à installer un antivirus. Celui-ci améliorera la protection de vos données et bloquera les intrusions de programmes malveillants. Votre hébergeur web peut notamment proposer des fonctionnalités de protection antivirus ou anti-spam, mais vous pouvez également installer un plugin dédié. WordFence, All-In-One WP Security & Firewall ou encore WP Antivirus Site Protection, figurent parmi les extensions les plus connues en matière de protection des sites WordPress.

Les conseils de Lekcie

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Informatiquement, Lekcie !

Sources :

https://www.fabricecourt.com/formation/securiser-efficacement-son-site-wordpress/

https://www.lafabriquedunet.fr/creation-site-vitrine/articles/tutoriel-comment-securiser-site-wordpress/  

https://news.infomaniak.com/securiser-son-site-wordpress/

Aujourd’hui, la clé d’une communication réussie, se trouve principalement sur le web. Quel que soit votre domaine d’activité, il y a une multitude de bonnes raisons de créer un site Internet. Mais posséder une page web n’est pas suffisant pour attirer à soi gloire et fortune. Pour que votre site soit visité et grandisse en popularité, il faut avant tout qu’il apparaisse dans les meilleurs résultats de recherche. Vous ne savez pas comment vous y prendre pour mieux référencer un blog ou un site ? Lekcie vous livre ces techniques et astuces pour savoir comment rendre son site visible sur les moteurs de recherche plus rapidement. À vous la popularité digitale !

L’étape indispensable pour faire apparaître son site sur Internet

Vous venez de créer votre premier site Internet ? Fier et motivé, vous voilà prêt à conquérir les horizons infinis du web. Mais lorsque vous lancez une recherche de votre page sur Google, catastrophe ! Vous ne la trouvez nulle part ! Paniqué et en sueur, vous criez avec désespoir : « Mais pourquoi mon site n’apparaît pas sur Google ?! ». Respirez un coup, c’est tout à fait normal. Cela veut simplement dire que votre site n’a pas encore été indexé. Eh oui, avant que le moteur de recherche n’affiche votre page web dans ses résultats, il doit prendre connaissance de son existence, la scanner, l’analyser et la stocker dans ses serveurs. Apprendre à indexer un site internet est facile. Pour cela, il est possible de soumettre l’URL de votre site à Google via un formulaire spécial. L’autre solution consiste à utiliser la stratégie du backlink : vous créez des liens sur des sites externes qui mènent directement vers votre propre page web.

Rendre son site visible sur les moteurs de recherche : les différentes techniques

Une fois cette première étape franchie, rentrons dans le vif du sujet. Puisque indexer un site ne suffit pas à le rendre populaire, sachez qu’il existe deux principaux moyens de faire apparaître un blog ou une page web dans les premiers résultats de Google :

Comment améliorer le positionnement de son site grâce au SEO

Si vous cherchez des techniques fiables pour remonter dans les moteurs de recherche, faites appel au SEO. Il s’agit d’un ensemble de règles à appliquer lors de la création d’un site et de son alimentation en différents contenus, pour aider les moteurs de recherche à positionner une page web dans les premiers résultats. Voici quelques techniques infaillibles pour améliorer son référencement naturel et remonter dans les résultats de recherche :

Les avantages du référencement naturel

Le référencement naturel est la technique gratuite la plus populaire pour un meilleur positionnement dans les résultats Google. Avant tout, parce qu’elle s’inscrit dans la durée. Mais construire une stratégie SEO de qualité ne se fait pas en un jour et cela requiert un certain savoir-faire. En revanche, cela permet d’accroître sa visibilité en ligne sur le long terme et d’instaurer une relation de confiance avec les internautes.

Comment améliorer le positionnement de son site grâce au SEA

Technique payante, le SEA (search engine advertising), consiste en l’achat de liens sponsorisés via des plateformes telles que Google Ads, qui feront apparaître votre site internet dans les premiers résultats de la SERP. Généralement, le fonctionnement de ces plateformes publicitaires et plutôt simple et vous permet de payer à chaque fois que quelqu’un clique sur votre page. Si vous souhaitez viser d’autres moteurs que Google pour votre stratégie SEA, vous pouvez également vous tourner vers Bing Ads ou bien encore Yahoo ! Gemini.

Les avantages du référencement payant

Plus rapide et plus simple à mettre en place que le SEO, le SEA connaît tout de même quelques limites. Notamment, si vous disposez d’un budget serré qui ne vous permet pas de maintenir ce système sponsorisé sur le long terme. En revanche, c’est une excellente technique pour se faire connaître sur Internet dès le début de votre activité en ligne.

Quelques astuces pour améliorer sa visibilité sur Internet

En dehors des principales stratégies qui permettent de booster sa position dans la SERP,  il existe d’autres techniques non-négligeables, pour mieux positionner un site sur les pages de résultats de recherche.

Jouer sur le local avec Google My Business

Entièrement gratuit, cet outil vous aidera à vous faire connaître rapidement, surtout si vous possédez un commerce. Présenté comme un annuaire moderne, Google My Business, répertorie les établissements d’une localité donnée et les présente aux internautes en fonction de leur recherche, de leur localisation et des mots-clés saisis. Ainsi, les utilisateurs qui auront visité votre entreprise, pourront laisser des notes ou des commentaires, qui contribueront à améliorer votre e-réputation et à vous positionner de manière optimale dans les résultats Google.

Miser sur l’inbound marketing

Cette technique vous permettra de toucher une cible plus qualitative. En effet, l’inbound marketing consiste à créer une sorte de toile qui mènera progressivement les internautes vers votre site. Par exemple, via vos réseaux sociaux ou un blog qui contiennent des articles pertinents et des liens pointant directement vers votre page web.

Les conseils de Lekcie

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Informatiquement, Lekcie !

Sources :

https://harmony-com.fr/forum/comment-rendre-son-site-visible-sur-le-web/

https://www.guest-suite.com/blog/google-my-business

https://www.e-monsite.com/blog/referencement-seo/referencer-son-site-rendre-son-site-visible-sur-le-web.html

L’emailing est aujourd’hui indissociable d’une stratégie marketing gagnante. Il crée ou renforce le lien avec vos prospects, il captive leur attention, et permet même de récupérer des clients prêts à prendre le large, intrigués par d’autres horizons. Grâce à une newsletter ou un mail de relance original vous rappelez sans effort à votre audience que l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Mais pour devenir l’as du mail marketing, vous devez avant tout dénicher un logiciel d’emailing adapté à vos besoins. Pour vous aider, Lekcie vous dévoile tous les détails à connaître avant de choisir son outil de mails marketing et vous présente les 10 meilleurs logiciels emailing.

Comment trouver le meilleur logiciel emailing pour son
activité ?

Vous venez de créer votre site internet et maîtrisez enfin sa gestion à la perfection ? Il est à présent temps de fidéliser votre audience grâce à une stratégie emailing et de choisir un logiciel de publipostage électronique. Mais avant de vous dévoiler notre comparatif des meilleurs outils emailing, lumière sur leur utilité et leur fonctionnement.

Pourquoi utiliser un logiciel emailing ?

Nous vous informions récemment sur l’importance des réseaux sociaux pour l’image de votre entreprise. Mais pour donner de la valeur à votre marque et accroître votre popularité, cela ne suffit pas. L’emailing apparaît aujourd’hui comme la solution de facilité qui permet de gagner de nouveaux clients en un clin d’œil. Votre logiciel d’emailing se charge d’envoyer des mails ciblés à votre liste de contact dédiés. Il vous aide ainsi à concevoir vos mails de prospection, newsletters, courriels de relance ou messages de fidélisation et à programmer leur envoi en fonction de votre cible. Choisir un logiciel emailing gratuit ou payant efficace, vous permettra de gagner du temps et des clients rapidement.

Les différents types d’emailing

Votre activité, votre public cible et votre manière de vous adresser à celui-ci influencent votre stratégie marketing. Il existe donc plusieurs types d’emailing qui répondent chacun à des objectifs différents :

●      Newsletter : indispensable, elle vise à fidéliser votre clientèle. Pour souligner son importance, nous lui avons même consacré un article spécial.

●      Emailing transactionnel : il s’agit de mails automatisés envoyés aux clients lors d’une souscription, d’un achat, ou de toute autre transaction.

●      Emailing marketing automation : il regroupe les emails rédigés selon des scénarios précis et envoyés automatiquement à des moments stratégiques (e-mail d’inscription, de relance, de rappel, d’information …)

Comparatif des 10 meilleurs logiciels emailing

Pour vous aider à répondre à la fameuse question : quel logiciel emailing choisir ? Lekcie regroupe les outils d’emails marketing les plus populaires du marché et vous dévoile leurs principales caractéristiques ainsi que leurs tarifs. Notez également que tous les outils sélectionnés ici sont compatibles avec WordPress via un plugin dédié. 👌

Sarbacane 

Caractéristiques :

Très complet, Sarbacane permet de gérer des campagnes emailing et SMS et de mettre en place un plan marketing automation.

Tarifs :

Légèrement au-dessus des prix proposés par ses concurrents, Sarbacane propose toutefois un essai gratuit de 30 jours et démarre ses abonnements à 59 €/mois.

Sendinblue 

Caractéristiques :

Très simple d’utilisation, Sendinblue permet de personnaliser ses mails promotionnels en quelques clics. Le logiciel vous aide ainsi à éditer des newsletters originales, à créer des mails de transaction ou des formulaires d’inscription.

Tarifs :

Sendinblue présente des offres alléchantes. Une formule gratuite vous permet d’envoyer jusqu’à 300 e-mails/jour. Pour passer à 40 000 e-mails/mois, il faudra souscrire à un abonnement mensuel de 19 €.

Mailjet

Caractéristiques :

Mailjet offre un service complet avec l’envoi d’e-mails marketing, automation ou transactionnels. Adapté aux débutants et aux marketeurs, l’outil présente une interface simple. En revanche, le logiciel propose un choix de template plutôt réduit.

Tarifs :

L’outil offre gratuitement un forfait de 200 e-mails journaliers. Les abonnements plus avancés démarrent à 7,16 €/mois.

GetResponse 

Caractéristiques :

Polyvalent et performant, l’outil emailing Getresponse dispose en plus d’un avantage notable : il est le seul programme emailing à proposer un éditeur de landing page ainsi qu’une possibilité de création de webinaire.

Tarifs :

Pour 13 €/mois, GetResponse vous permet d’envoyer des mails à 1000 destinataires. Toutefois, les fonctionnalités les plus intéressantes sont accessibles via des abonnements plus coûteux.

Newletter2Go

Caractéristiques :

Clair et précis, Newletter2Go remplit à merveille son rôle d’éditeur de newsletters. Avec son interface simple et concise, votre stratégie emailing se fera en deux temps, trois clics. Vous pourrez également suivre en temps réel votre taux de clics, d’ouverture et de conversion.

Tarifs :

Avec Newletter2Go, vous disposez de 1000 mails/mois gratuits. Pour bénéficier de fonctionnalités supplémentaires, optez pour les abonnements payants à partir de 17 €/mois.

Mailchimp

Caractéristiques :

Très populaire, Mailchimp propose de nombreuses fonctionnalités ainsi qu’un grand choix de templates et un marketing automation irréprochable. En revanche, son interface est uniquement disponible en Anglais.

Tarifs :

Le leader de l’emailing propose une offre basique gratuite incluant 12 000 e mails/mois et 2000 contacts. Les abonnements payants démarrent à 9 €/mois.

Active Trail 

Caractéristiques :

Avec active Trail, créez des newsletters uniques. Le logiciel demeure simple d’utilisation et dispose de multiples fonctionnalités telles que les intégrations d’outils e-commerce ou SMS marketing.

Tarifs :

La formule basique comprend 500 contacts et coûte 7 €/mois. La formule la plus sophistiquée présente un coût de 33 €/mois pour 5000 contacts.

Benchmark Email 

Caractéristiques :

Son utilisation facile permet de personnaliser rapidement tous vos e-mails marketing. Disponible en plusieurs langues, Benchmark Email propose toutefois peu de fonctionnalités innovantes, ce qui limite son utilisation.

Tarifs :

L’abonnement payant basique de Benchmark Email comprend 600 contacts pour un prix mensuel de 13 €. Vous disposez toutefois de 250 mails/mois inclus dans la formule gratuite.

Mail Poet  

Caractéristiques :

Spécialisé dans la newsletter, MailPoet permet également de gérer de manière complète tous vos e-mails automatiques. Notez qu’il s’agit avant tout d’une extension dédiée à WordPress, qui permet de gérer l’envoi des mails directement depuis votre CMS.

Tarifs :

Le plugin Mailpoet propose une version gratuite incluant 1000 destinataires. À partir de 1250 contacts, l’abonnement passe à 13 €/mois.

Active Campaign  

Caractéristiques :

Véritable couteau suisse, Active Campagne vous permet de gérer votre stratégie marketing digital de A à Z. En englobant tous les types d’emailing, il se positionne comme l’as de l’automatisation.

Tarifs :

Bien que le programme offre un essai gratuit, ses abonnement débutent à 9$/mois pour une liste de 500 contacts et peuvent grimper jusqu’à 229$/mois pour les professionnels.

Les conseils de Lekcie

●      Si vous maîtrisez mal l’Anglais, évitez les outils emailing qui ne proposent pas d’interfaces en Français. Ils seront trop compliqués à utiliser et vous feront perdre du temps.

●     Pour les débutants, privilégiez des logiciels faciles à apprivoiser comme Mailjet ou Newletter2Go.

●     Si vous êtes un créatif, tournez-vous vers des outils comme Sendinblue ou Mailchimp qui proposent un large choix de template et une grande possibilité de personnalisation.

Notre coup de  : MailPoet et son intégration à WordPress simple et rapide. La création des newsletters n'a jamais été aussi facile et leur gestion efficace !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Informatiquement, Lekcie !

Sources :

https://ledigitalizeur.fr/emailing/logiciel-emailing-gratuit/#mailjet

https://www.ecommerce-nation.fr/top-10-outils-emailing/#8_8211_ActiveCampaign

https://www.websitetooltester.com/fr/blog/comparatif-logiciel-emailing/

Existe-t-il réellement un moment clé pour publier sur les réseaux sociaux ? Ou bien, s’agit-il d’une légende urbaine courant les rues sombres d’internet pour vous faire croire, cher entrepreneur en herbe, en l’existence d’un créneau horaire immanquable, qui propulserait votre marque directement au sommet de la gloire ? Eh bien sachez que OUI, il existe bel et bien des heures propices aux publications sur les réseaux. Mais rassurez-vous, pas besoin d’avoir un BAC +5 en sorcellerie informatico-galactique pour maîtriser l’art de la publication sociale. Et puisque chez Lekcie nous aimons simplifier la vie de nos lecteurs, voici donc une formule magique en 4 étapes pour savoir quand poster sur les réseaux sociaux ainsi que notre analyse experte, réseau par réseau.

Trouver son heure idéale de publication en 4 étapes

Pour attirer du monde sur votre site, il est important d’optimiser son contenu grâce au SEO. Mais pour se faire connaître rapidement, cela ne suffit pas. En alimentant régulièrement vos réseaux sociaux, vous réussirez à captiver l’attention du plus grand nombre.

Voici donc une méthode infaillible constituée de 4 étapes pour définir son heure idéale de publication.

Étape 1 : identifiez votre audience

Pour découvrir à quel moment poster sur les réseaux sociaux, il est primordial de savoir à qui vous vous adressez. Le profil type de votre audience impactera grandement l’heure parfaite de publication sur vos réseaux. Définissez également les pages sociales sur lesquelles se trouve la grande majorité de vos followers. Demandez-vous aussi quels supports ils utilisent pour accéder à ces pages web : téléphone, tablette, ordinateur... Enfin, si vous visez un public international, pensez aux différents fuseaux horaires.

Étape 2 : gardez un œil sur vos concurrents

Il ne s’agit pas de se lancer dans une rivalité sans merci, mais plutôt de s’inspirer des personnes qui évoluent dans le même domaine d’activité. Vous
visez probablement un public similaire et s’ils sont implantés depuis plus
longtemps que vous, ils ont probablement déjà mené une étude et défini les
heures auxquelles leurs followers se montrent les plus réactifs aux
publications. Alors, observez bien ce qui se passe autour de vous et tentez
d’analyser à quelle heure publient vos rivaux.

Étape 3 : analysez les habitudes de votre public

Observez la concurrence mais n’oubliez jamais de garder un œil attentif sur vos propres clients. Analysez toutes vos publications et définissez quels sont les jours de la semaine et les heures auxquelles vos followers ont le plus commenté ou liké vos posts. Menez cette mini-étude sur une période plus ou moins longue, remontez jusqu’à vos toutes premières publications s’il le faut et vous verrez apparaître les plages horaires les plus actives sur les réseaux.

Étape 4 : faites appel aux outils statistiques

Il existe des programmes analytiques qui prennent en compte les moments où vos followers se sont le plus connectés sur un réseau donné.
Vous pourrez ainsi mieux connaître leurs habitudes pour répondre à leurs attentes et capter leur attention au meilleur moment. Sachez que Facebook, Twitter ou encore Pinterest, proposent des tableaux de bord directement intégrés à votre profil. Mais il existe aussi des plateformes payantes comme Onlypult qui proposent de poster automatiquement en programmant à l’avance les horaires des publications.

Quand publier sur les
réseaux sociaux : au cas par cas

Chaque réseau social nécessite une approche particulière selon votre profil et votre activité. Puisqu’ils ne regroupent pas la même audience et n’ont pas tous la même finalité, vous ne publierez donc pas sur Facebook à la même heure que sur Linkedin ou sur Instagram, par exemple. Voici les heures idéales de publication sur les principaux réseaux sociaux.


Le moment idéal pour publier sur Facebook

Facebook étant l’un des réseaux les plus utilisés, il est important d’y soigner sa présence et de publier régulièrement. Plusieurs études de marché démontrent qu’il est préférable de poster sur Facebook en semaine, durant les heures de bureau. Les jours les plus favorables aux likes et aux partages seraient les mardis et les mercredis. Si votre audience est généralement plus fidèle le week-end, privilégiez alors la plage horaire de 13h à 15h.


Quand poster sur Instagram ?

Très populaire, Instagram est le réseau idéal pour les marques aux identités visuelles fortes. Le meilleur moment pour publier sur Instagram se situe durant les heures libres d’une journée de travail classique : entre 11h et 13h et à partir de 17h. C’est le moment que choisissent les utilisateurs pour se détendre et « scroller » pour dénicher les dernières tendances. Les meilleurs jours pour poster sur Instagram correspondent aux lundis et aux mardis.


À quel moment publier sur Twitter ?

Tout comme Instagram, Twitter semble populaire essentiellement durant les heures de pause, c’est-à-dire entre 11h et 13h et à partir de 17h en semaine. Sachez que les mercredis connaissent généralement un pic de popularité chez les utilisateurs.


Linkedin : heures idéales de publication

Réseau social professionnel, il est généralement consulté durant les heures de travail. Pensez donc à partager votre contenu sur Linkedin en semaine (surtout mardi, mercredi et jeudi) entre 8h et 11h.


Quand publier sur Pinterest ?

Les adeptes de Pinterest s’y connectent généralement durant leurs heures de repos en semaine (à partir de 20h) ainsi que le week-end. En effet, le samedi et le dimanche, sont les journées les plus populaires sur Pinterest et constituent donc le moment idéal pour donner rendez-vous à vos followers.

Les conseils de Lekcie

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Informatiquement, Lekcie !

Sources :

https://www.codeur.com/blog/quand-publier-reseaux-sociaux/

https://www.webmarketing-conseil.fr/quel-meilleur-moment-publier-les-reseaux-sociaux/

https://www.1ere-position.fr/blog/quand-publier-sur-les-reseaux-sociaux-facebook-twitter-linkedin-instagram/

https://www.oberlo.fr/blog/meilleurs-moments-pour-publier-sur-les-reseaux-sociaux

Vous avez décidé de vous lancer dans la création d’un site internet ? Excellente idée ! Que ce soit pour donner de la visibilité à votre activité ou pour booster vos ventes, une page web personnelle est un excellent moyen d’augmenter sa popularité sur Internet et de gagner la confiance de vos clients. Mais ça, vous le savez probablement déjà grâce à notre article sur l’importance de posséder un site Internet 😉 En revanche, pour que votre site soit en accord avec votre activité, il est primordial de choisir un hébergeur web adapté. C’est pourquoi, Lekcie vous propose son comparatif des meilleurs hébergeurs web et vous aide à trouver le type d’hébergement qui vous convient.

Tout connaître sur l’hébergement web

Internet est un domaine très complexe. Son langage vous paraît parfois plus difficile à déchiffrer que les mots croisés de votre chère grand-mère ? Lekcie vole à votre secours et vous dévoile tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans la création de votre propre site web.

Qu’est-ce qu’un hébergeur web ?

Avant de passer à notre top 10 des hébergeurs web, commençons par définir le concept. Pour exister et afficher son contenu sous forme de textes, d’images et de rubriques, un site web reçoit des codes spéciaux édités dans un langage informatique, qu’il traite et traduit ensuite pour l’afficher dans sa version finale. Ce langage codé lui parvient des fichiers stockés sur des serveurs. Enfin, ces serveurs (qui sont des sortes d’ordinateurs surpuissants), sont détenus par différentes compagnies qu’on appelle des hébergeurs web. Ce sont ces firmes qui stockent donc toutes les données relatives à votre site, dans leurs serveurs informatiques.

Les 4 types d’hébergement

Vous vous demandez comment fonctionne un hébergeur web ? C’est très simple : il vous vend simplement un espace de stockage sur son serveur. Pour trouver le meilleur hébergeur pour son site internet, il convient de connaître les 4 principaux types d’hébergement web :

Comparatif des meilleurs hébergeurs web

Il existe un nombre incalculable de sociétés spécialisées dans l’hébergement web. Trouver un hébergeur qui convient à votre activité est essentiel puisqu’il pourra également améliorer la vitesse de chargement de votre site. Pour faciliter votre choix et vous aider à dénicher LA solution d’hébergement, Lekcie vous livre son comparatif des meilleurs hébergeurs web.


Hostinger 

Services proposés : 

Rapide et performant, Hostinger, propose des hébergements mutualisés, Cloud, WordPress et VPS. Chaque offre s’accompagne d’un abonnement à l’unité, Premium ou Business en fonction de vos besoins.

Tarifs: 

Avec des tarifs attractifs, Hostinger se classe parmi les meilleurs hébergeurs les moins chers du marché. Les offres commencent à 0,80 € / mois pour l’hébergement mutualisé d’un site web. La firme propose également des remises régulières.


OVH 

Services proposés : 

OVH est l’un des plus gros hébergeurs web du marché. La firme propose des hébergements mutualisés ou dédiés bénéficiant de la technologie Cloud. Vous pouvez également bénéficier d’abonnements avec large espace disque et un nombre illimité de sites hébergés.

Tarifs : 

Les formules d’hébergement proposées par OVH sont attractives. L’offre de base démarre à 1,79 € / mois avec en prime, un nom de domaine gratuit.


PlanetHoster 

Services proposés : 

La firme offre trois formes d’hébergement distincts ainsi que plusieurs services optionnels.

Tarifs:

Avec des prix très attractifs, le fournisseur débute ses offres à 6 € / mois pour un hébergement web illimité.


Ionos 1 & 1

Services proposés :

Hébergeur mutualisé puissant, 1&1 propose de nombreuses offres illimitées. Pas de restriction donc sur le nombre de sites hébergés, l’espace disque ou bien les bases de données. Les abonnements de 1&1 s’adaptent à vos besoins et vous permettent d’ajuster votre RAM et votre limite de mémoire à tout moment.

Tarifs : L’offre de base démarre à 1,20 € / mois les 6 premiers mois et inclut un nom de domaine, 10 boîtes mail et 50 Go d’espace Web.


LWS

Services proposés : 

Figurant sur la liste des meilleurs hébergeurs web du marché, LWS est le petit Français spécialisé dans l’hébergement dédié et mutualisé, avec des offres très intéressantes. Vous pouvez notamment choisir votre abonnement idéal en fonction de la mémoire RAM, des vCore dédiés ainsi que de l’espace de stockage.

Tarifs :

Proposant des abonnements très variés, LWS démarre ses tarifs à 1,79 €  / mois, pour l’hébergement d’un site web. Pour les professionnels, le service d’un serveur dédié débute à 11,94 €  / mois.


O2switch 

Services proposés :

O2switch propose à ses clients une seule formule d’hébergement mutualisé. Néanmoins, la firme offre un espace disque illimité avec la création ou le transfert gratuit d’un nom de domaine.

Tarifs :

À formule unique, tarif unique : 5 € HT / mois, tout illimité. Avantage notable : vous êtes satisfait ou remboursé.


Bluehost 

Services proposés :

Si vous cherchez un hébergeur web puissant, Bluehost est la solution. La compagnie vend plusieurs types d’hébergement : mutualisé, serveur virtuel privé, serveur dédié ou bien encore hébergement optimisé pour WordPress.

Tarifs :

L’offre minimale d’un serveur dédié s’élève à 72,78 € HT / mois. L’hébergement mutualisé et VPS conviendront mieux à des structures plus modestes avec des abonnements qui démarrent à 3,59 € HT / mois et 18,19 € HT / mois.


GoDaddy 

Services proposés :

Simple d’utilisation, l’hébergeur GoDaddy offre un service client irréprochable. En plus de l’hébergement mutualisé, la compagnie propose à ses consommateurs des serveurs virtuels VPS, un serveur dédié ainsi qu’un hébergement WordPress.

Tarifs :

Les tarifs que propose la firme sont attractifs et conviendront aux porte-monnaie les plus modestes. L’offre de base démarre à 2,99 € / mois pour l’hébergement d’un site web incluant 100 Go de stockage, une bande passante illimitée et un domaine gratuit.

Résultat de recherche d'images pour "Ikoula"
Ikoula

Services proposés :

L’hébergeur Ikoula se distingue par la diversité de ses offres. Hébergement web et Cloud ou bien serveurs VPS virtuels ou dédiés, la compagnie française s’adapte à tout type de client.

Tarifs :

Avec un tarif de base de 0,99 € HT / mois pour l’hébergement d’un site, Ikoula propose en plus, des options qui permettent d’étendre votre espace de stockage et d’augmenter vos bases MySQL, pour adapter l’offre à vos besoins.

Résultat de recherche d'images pour "HostPapa"
HostPapa

Services proposés : 

Pour un hébergement web basique, trois formules sont proposées aux clients. Les porteurs de projets web plus exigeants pourront se tourner vers les serveurs Cloud, serveurs VPS et serveurs dédiés de HostPapa.

Tarifs :

Comptez un investissement de 2,95 € / mois pour l’hébergement d’un site web en formule « Novice ». Pour un hébergement VPS plus puissant, les offres démarrent à 29,99€ / mois.

Les conseils de Lekcie

Comment choisir un hébergement web ? Évaluez simplement vos besoins.

Notre coup de : Ionos (1&1) pour ses prestations de qualité à moindre coût et son service client toujours présent.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Informatiquement, Lekcie !

Sources :

https://lafabriquedeblogs.com/blogue/types-hebergement-web/

https://www.lafabriquedunet.fr/blog/comparatif-hebergement-web/

https://www.clubic.com/pro/it-business/hebergement-site-web/hebergement-dedie-internet/article-850064-1-comparatif-meilleur-hebergeur.html

https://www.top10hebergeurs.com

Un site internet n’est rien si l’on ne peut pas le trouver sur des moteurs de recherche comme Google, Yahoo, Bing, Ask ou Ecosia. Lorsque l’on fait une recherche, ces moteurs nous présentent les résultats les plus pertinents en se basant sur leur référencement. Chaque site internet peut améliorer son référencement de deux façons différentes : soit en investissant dans un référencement sponsorisé, soit en optimisant son référencement naturel. Et c’est exactement ce qu’est le SEO, en anglais Search Engine Optimization, ou optimisation pour les moteurs de recherche. Le SEO se concentre sur le référencement naturel, et regroupe toutes les techniques permettant d’améliorer la visibilité de son site dans les résultats d’un moteur de recherche. Cette semaine, nous allons donc nous intéresser au référencement naturel et au SEO !

Le référencement de votre site internet

Vous l’aurez compris, un bon référencement de votre site internet permet de le trouver facilement et rapidement sur les moteurs de recherche. Il fonctionne à partir de quatre piliers : le contenu, le netlinking, l’accessibilité et la confiance.

Pour le contenu, les moteurs de recherche analysent plusieurs critères : les mots ou expressions clés, l’organisation des pages, aussi appelée arborescence, l’optimisation de chaque page, que ce soit au niveau des images ou du texte, les liens internes à chaque page et la fréquence de publication et mise à jour de votre contenu.

Le netlinking représente la qualité et la notoriété de votre site web. Les moteurs de recherche analysent pour ce point les liens présents sur d’autres sites redirigeant vers des pages de votre site internet. Ils prennent en compte le nombre de ces liens, les sites dont ils proviennent, l’emplacement de ces liens dans les pages d’origine, et le texte contenant ces liens.

L’accessibilité de votre site tient aussi compte de sa rapidité. Sont analysés la compatibilité de votre site sur différentes plateformes, la structuration de votre page, et la vitesse de chargement de votre site.

La confiance de votre site repose sur son image. Votre notoriété et l’historique de votre site sont très importants et sont les facteurs clés qui sont analysés par les moteurs de recherche.

Deux autres outils d’analyse sont à ajouter à ces quatre points clés : vos réseaux sociaux, et l’expérience utilisateur de vos visiteurs.

Le SEO : pourquoi ?

Le SEO s’appuie donc sur tous ces critères, qui varient avec le temps et les algorithmes de référencement. En optimisant votre site selon les techniques de SEO, vous pourrez améliorer le référencement naturel de votre site, et les bienfaits que vous en tirerez ne seront pas négligeables !

L’objectif principal est évidemment d’attirer plus de visiteurs sur son site web. Avec 60% des clics concentrés sur les trois premiers résultats de chaque moteur de recherche, il est indispensable d’avoir un bon référencement aujourd’hui. Améliorer votre référencement va donc augmenter le trafic sur votre site web, vous apportant bien plus que vous ne le pensez.

Même si c’est évident, revenons aux bases : plus vous aurez de visiteurs sur votre site, plus vous aurez de potentiels clients. Si vous avez créé votre site, c’est pour promouvoir vos produits et services, vous voulez donc qu’un maximum d’internautes naviguent sur votre site et fassent appel à vous. C’est la raison principale pour laquelle vous souhaitez optimiser votre référencement.

Aussi, plus vous aurez de visiteurs sur votre site, plus vous pourrez en apprendre sur votre marché et vos clients. A partir de Google Analytics, vous pourrez étudier leur comportement, leur profil… Et plus l’échantillon d’analyse sera grand, plus les résultats seront pertinents !

Ensuite, si votre site est monétisé, plus de visiteurs signifie plus de revenus publicitaires ! A vrai dire, cela fonctionne si vous avez choisi la méthode du revenu par clic ou du minage de crypto-monnaie… Et si vous voulez découvrir d’autres façons de monétiser votre site, on vous redirige vers cet article 😉

Et enfin, sachez que c’est un système qui s’auto-entretient ! Le trafic de votre site est l’un des facteurs pris en compte par les moteurs de recherche afin de déterminer votre référencement. Ainsi, optimiser votre SEO permettra une hausse de trafic sur votre site, entraînant une amélioration de votre référencement naturel, induisant une augmentation de trafic sur votre site… Et ainsi de suite !

Pour toutes ces raisons, vous devez vous intéresser au SEO et appliquer des stratégies d’amélioration de référencement optimales.

Le SEO : comment ?

Il existe deux grandes manières de mettre en place une stratégie SEO efficace. Nous allons vous les présenter, mais retenez qu’elles ne sont valables qu’à ce jour : les algorithmes de référencement évoluent sans cesse et vous n’avez aucun moyen de prévoir ces évolutions. C’est donc un problème sur lequel vous devez vous pencher régulièrement afin de ne pas vous faire devancer par vos concurrents.

Votre première option pour travailler votre SEO n’est nulle autre que vous-même. En faisant de la veille sur les évolutions des critères de référencement, des profils de vos visiteurs et des autres sites internet mieux référencés, vous pourrez comprendre quels sont les critères à prendre en compte dans votre nouvelle stratégie SEO. Cette stratégie n’est qu’éphémère, il vous faudra donc travailler votre SEO assez souvent si vous ne voulez pas laisser votre site couler.

Votre seconde option consiste à faire appel à une agence SEO. Si vous n’avez pas le temps de vous occuper de ce long travail, ou si vous préférez vous en remettre à des professionnels, vous pouvez prendre contact avec des agences SEO. Certaines vont même jusque créer totalement votre site à partir de ce que vous proposez et des fruits de leurs recherches en matière de SEO dans votre domaine. Parmi les plus grandes agences françaises dans ce domaine, vous trouverez EskimozSEO HackersL’Agence Web ou Primelis par exemple.

 

Pour revenir sur la première option, vous avez face à vous un champ d’actions extrêmement large. Nous n’allons pas détailler toutes les méthodes possibles pour optimiser votre SEO,  du code source de votre site aux plugins WordPress, car cet article commence déjà à être assez long. Cependant, si vous souhaitez un article vous accompagnant dans votre optimisation SEO, dites-le nous en commentaire ou contactez-nous !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Informatiquement, Lekcie !

Sources :

https://www.axenet.fr/infographie-seo/ https://www.seo.fr/definition/seo-definition https://www.ledigitalab.com/agence/webmarketing/pourquoi-et-comment-optimiser-son-referencement-web/ https://audreytips.com/pourquoi-generer-trafic-site-internet/

Avoir son propre site internet, c’est bien. Poster dessus régulièrement via un blog par exemple, c’est mieux. Le monétiser, c’est encore mieux !

Que ce soit pour régler vos frais d’hébergement, pour payer votre rédacteur, pour amortir le prix de votre site ou pour financer vos projets, dégager un revenu de votre blog est forcément une solution à laquelle vous avez déjà pensé.

Aujourd’hui, nous allons donc vous aider à trouver les méthodes les plus efficaces afin de rendre votre blog rentable !

Monétiser mon blog ?

Il est de plus en plus simple de trouver un moyen pour gagner de l’argent via son blog aujourd’hui, notamment grâce au développement de la publicité en ligne qui est automatique, ou des articles sponsorisés qui soutiennent les autres blogs. Il faut alors chercher parmi les solutions que vous avez sous les yeux quelle est l’offre la plus optimale à la fois pour sa rentabilité, pour votre stratégie marketing et pour votre image de marque.

On ne va pas se mentir : vos débuts dans la monétisation ne seront pas magiques et ne vous permettront pas de gagner des centaines d’euros par mois dès le début. Mais, si vous travaillez dur, il faut savoir que cet objectif est effectivement atteignable… et même largement dépassable !

Ces possibilités que nous allons vous présenter doivent absolument être considérées en même temps que le trafic de votre blog. Trafic que vous pourrez augmenter en optimisant votre référencement naturel, et/ou en finançant votre référencement sponsorisé. Et vous pourrez même financer ce référencement à partir de l’argent que vous tirerez de votre blog. Vous l’aurez compris : un bon référencement augmente le trafic sur votre site, ce qui augmente les revenus que vous tirez des publicités, ce qui augmente le montant que vous pouvez investir dans votre référencement, ce qui améliore votre référencement et donc le trafic sur votre site… et ainsi de suite. Une fois que la boucle est créée, vous êtes en roue libre !

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, voyons les différentes options dont vous disposez pour monétiser votre blog !

Nos cinq recommandations d’outils de monétisation

Que ce soit en passant par des régies publicitaires ou en créant des abonnements, votre blog vous permet de nombreuses libertés afin de le monétiser selon vos attentes !

Les conseils de Lekcie

Peu importe la ou les méthodes de monétisation que vous choisissez, nous vous invitons à suivre nos conseils :

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Informatiquement, Lekcie 💸

Sources :

https://fr.wix.com/blog/2019/01/29/moyens-monetiser-blog/
https://www.notuxedo.com/blog/pro/monetiser-son-blog/
https://blogbooster.fr/monetiser-son-blog/

C’est un fait : une page mettant trop de temps à charger est une page que l’on a tendance à quitter.

Que ce soit pour les performances de votre site, le nombre de ses visiteurs ou son référencement, vous devez vous penchez sur la question de la vitesse de chargement de vos pages. En effet, une page web remplie d’images, d’animations et de boutons peut être agréable tant à voir qu’à utiliser, mais partager cette unique page lourde en plusieurs pages plus légères diminuera nettement leur temps de chargement. Dans cet article, nous allons vous donner nos conseils pour diminuer le temps de chargement de votre site internet !

Pourquoi diminuer le temps de chargement ?

Près de 50% des internautes attendent d’un site qu’il prenne moins de deux secondes pour charger entièrement. Et comme vous et moi l’avons déjà fait, 40% quittent une page qui met plus de trois secondes à se charger. Sur smartphone, ce nombre augmente à plus de 50% ! Il est donc essentiel de rendre le chargement de votre page court afin de ne pas perdre de visiteurs, voire de potentiels clients. De plus, si votre site est plus rapide que ceux de vos concurrents, cela incitera davantage les consommateurs à se tourner vers vous !

Ensuite, il est question de SEO, c’est-à-dire de référencement naturel (Search Engine Optimization). Les moteurs de recherche prennent en compte le nombre de visiteurs sur vos pages, le temps qu’ils passent sur celles-ci, le taux de rebond… tant de facteurs directement influencés par le temps de chargement de votre site ! Mais ils tiennent également compte du temps de chargement en lui-même, sachant que proposer une page au temps de chargement long agacerait les utilisateurs. Il est donc essentiel d’optimiser la vitesse de chargement de son site afin d’améliorer son référencement dans les moteurs de recherche.

Enfin, une page longue à charger reflète un site lourd ou mal optimisé, et donc gourmand à la fois sur son serveur de stockage et sur les ressources qu’il mobilise à son ouverture : elle reflète donc un site non écoresponsable. Améliorer la vitesse de chargement de votre site permet donc de faire un geste pour l’environnement ! D’ailleurs, si vous voulez plus d’informations sur comment rendre votre site plus respectueux de l’environnement, on a un article pour vous 😉

Testez le temps de chargement de votre site

Sur ordinateur ou sur mobile, vous n’aurez pas besoin de plus qu’une connexion internet pour vérifier la vitesse de votre site web, vu que de nombreux sites proposent ce service. Ils évaluent le temps que met votre site à charger, et vous proposent des solutions pour l’améliorer si nécessaire !

Sur ordinateur, nous vous conseillons de tester votre site sur plusieurs de ces plateformes, via plusieurs moteurs de recherche et différents navigateurs : PingdomGTmetrixPage Speed Insights (Google), Website GraderYSlowLoad ImpactYottaa… parmi de nombreux autres !

Sur mobile, ces sites fonctionnent aussi très bien. Vous pouvez également utiliser Google Lighthouse ou Dareboost, un peu plus techniques.

Constatez vous-même ci-dessous l’importance de tester votre site sur différentes plateformes :

Chaque plateforme vous attribuera une note différente selon ses propres critères, et vous conseillera différemment selon ses propres données. Pensez bien à passer par plusieurs sites internet avant de rendre votre jugement final !

Améliorez le temps de chargement de votre site

Les conseils de Lekcie

Avec cette douzaine d’astuces, vous avez déjà de quoi améliorer le temps de chargement de votre site, vous offrant un meilleur référencement, plus de visiteurs et par conséquent une satisfaction des visiteurs accrue. Cependant, si vous ne savez pas par où commencer, voici les grandes lignes à suivre :

Avec tout ça, plus d’excuses pour garder un site lent et gourmand en ressources !

Informatiquement, Lekcie ⚡

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boîte mail 😉

Sources :

https://audreytips.com/optimiser-site-web/
https://blog.hubspot.fr/marketing/reduire-duree-chargement-page-web https://www.lafabriquedunet.fr/seo/articles/9-techniques-ameliorer-vitesse-chargement-site-wordpress/
https://www.leptidigital.fr/webmarketing/seo/optimiser-temps-de-chargement-wordpress-11946/

smartphonecrossmenu